Devenez Media Community Manager avec Babbler !

L’évolution des RP, un sujet dont on parle beaucoup en ce moment. Changement des méthodes de travail, contacter le bon influençeur au bon moment… Et pourquoi pas utiliser de nouveaux outils ?

Aujourd’hui, je vais vous présenter Babbler, une solution web qui vise à réinventer les relations entre RP et journalistes.

J’ai interviewé Hannah Oiknine, co-fondatrice de Babbler.

Comment t’est venue l’idée de créer Babbler ?

“Il y a deux ans, ma soeur Sarah Azan était attachée de presse. Je travaillais à l’époque pour Microsoft et le monde des RP m’était inconnu mais pas celui de la tech.

Un jour, je la rejoins à son bureau et ai voulu lui donner un coup de main pour ses relances. Elle me donne alors le brief sur le client et le produit, le communiqué de presse, le pitch à placer et un listing de journalistes à contacter.

Entre ceux qui décrochent pas, ceux qui vous disent au bout de 10 secondes de conversation “Ca ne m’intéresse pas, merci.” et ceux qui vous blacklistent de leurs contacts mail… J’ai été vite découragée.

Constatant qu’il n’existait pas d’outil dédié aux attachés de presse qui leur facilitent le travail, avec Sarah, nous nous sommes dit qu’il y avait une vraie carte à jouer.”

Présente-nous un peu ce qu’est Babbler ? Comment cela fonctionne ?

« Il s’agit d’une plateforme social qui connectent les attachés de presse à leurs contacts media en mode social. Ils peuvent y échanger des news, des documents, des inbox !

Côté RP, 70% des utilisateurs de Babbler sont des agences. Les 30% restants sont des marques. En ce qui concerne les journalistes et influençeurs, ils sont plus de 3500 à ce jour.

Pour utiliser Babbler, journalistes, marques et agences doivent s’inscrire sur la plateforme SaaS et créer leur profil avec leur centre d’intérêts, les sujets qu’ils traitent. Il y a donc un système de matching permettant de leur adresser uniquement ce qui les intéresse.

hannah-oiknine

Si par exemple, je suis journaliste et que je couvre les thèmes économiques dans le secteur des nouvelles technologies, je verrai apparaître sur mon fil d’actualité seuls les informations et contenus qui m’intéressent et que je pourrai uploader. Chaque journaliste bénéficie donc d’un fil d’actualité personnalisé.

Côté attaché de presse, ils peuvent poster des actualités, des images, des fichiers, des évènements. Et c’est interactif !

Lorsqu’un journaliste télécharge une page ou un document, le RP reçoit une notification.

L’attaché de presse peut à tout moment changer l’angle de son newsfeed, ainsi que ses cibles et peut interagir plus simplement avec ses contacts mais aussi mesurer l’engagement et simplifier son suivi. »

On connaît les plateformes RP qui permettent d’envoyer du contenu à des listes de journalistes… En quoi Babbler est différent de ces outils ?

« Sa vision et son approche ! Plutôt que de faire du « mass mailing » auprès d’un listing de centaines d’email qui ne sont pour la plupart jamais ouverts (3%). On propose de revenir à des relations RP / Journalistes plus saines, sociales. En utilisant un canal qui n’est pas l’email mais une application dédiée aux professionnels. Les attachés de presse peuvent donc créer, fidéliser et engager des communautés de médias (youtubeurs, listes personnalisées, presse papier..selon leurs critères)

Chacun échange sur la plateforme le contenu et les informations dont il a besoin et n’est plus assailli par de “l’info pollution”.

L’idée est d’en finir avec les sollicitations et le push mail intempestif, et de se concentrer sur les contacts-clés en revalorisant l’humain et créer l’engagement. Les attachés de presse sont des media community managers en puissance ! »

C’est quoi la prochaine étape ?

« Nous sommes en train de travailler sur un module de recommandations, où l’outil suggérera aux RP des profils de journalistes à consulter.

L’application mobile et tablette sera également bientôt disponible au deuxième semestre 2016.

Nous prévoyons également la mise en place d’automatismes tant pour les RP que pour les media. Par exemple : “Bonjour Sandra, cet attaché de presse t’a envoyé un message il y a 3 jours. N’oublie pas de lui répondre.”.

Enfin, les attachés de presse pourront également bientôt voir sur les profils des journalistes la liste des articles qu’il aura rédigés sur son client. Cela évitera les traditionnels coups de fil passés aux journalistes pour savoir quand sera publié tel article, s’il peut lui envoyer la coupure, etc. »

some image

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *